• Simona D'Isanto

8 signes pour reconnaître un hypersensible

On estime que les hypersensibles constituent environ 20% de la population, femmes et hommes à nombre égal.


L’hypersensibilité n’est pas un défaut ou une maladie, mais simplement une caractéristique comme la couleur des cheveux, le fait d’être gaucher ou d’avoir des taches de rousseur. En fait, la plupart de la population a une dominance de l’hémisphère gauche du cerveau pour le traitement des données externes, tandis que les hypersensibles ont une prépondérance de l’hémisphère droit.


Ce trait les amène à s’intéresser à différents sujets, à penser autrement et à traiter l’information qu’ils/elles reçoivent d’une manière plus méticuleuse. Cela exige plus d’efforts dans le processus d’élaboration auquel s’ajoute souvent un certain degré de difficulté dans la prise de décision.

Il existe différents degrés d’hypersensibilité et le chemin personnel et l’expérience de chacun rend cette caractéristique encore plus multiforme. On repère cependant des traits communs chez la plupart des personnes dites hypersensibles.


Voici quelques-uns d’entre eux :



Un mental envahissant. Ces personnes disposent d’une capacité d’analyse mentale extrêmement poussée et par conséquence d’un éventail beaucoup plus large d’informations à développer. Elles sont en effet beaucoup plus sensibles à ce qui se passe autour d’elles. Leur activité d’analyse, si elle n’est pas canalisée conduit à des idées fixes ou à des ruminations mentales, qui compliquent ou bloquent le processus d’analyse correct et peuvent conduire à des difficultés dans la prise de décisions, à la perte d’estime de soi, à des troubles de l’alimentation ou du sommeil, à l’anxiété, à des crises de panique, à des difficultés dans les relations personnelles et professionnelles etc.



Hypersensibilité des 5 sens. Les sens sont souvent plus développés et les personnes hypersensibles perçoivent des nuances qui échappent aux autres. Elles peuvent donc se sentir perturbées par des sonorités trop élevées, des odeurs et des saveurs fortes, des lumières artificielles...


Se sentir différent. Ayant leur propre façon d’analyser l’information, sans aucun doute les personnes hypersensibles ont une vision de ce qui les entoure et une réaction propre. Dès leur plus jeune âge selon l’éducation, la culture et le type de personnes qu’elles fréquentent, elles sont amenées à entendre souvent des remarques telles que « T’est trop sensible » « Tu penses trop » « comment peux-tu penser à certaines choses » « Tu te crées trop de problèmes » etc. Cela augmente encore plus le sentiment d’altérité et d’impuissance, ce qui, dans certains cas, peut les faire sentir incomprises, seules et nulles.



Émotions aiguës. Les personnes hypersensibles peuvent s’émouvoir facilement devant un film ou face à une situation émotionnelle intense (romantique, douloureuse, stressante) et elles ont tendance à avoir « les larmes faciles » ou à se sentir facilement dépassées par ce qu’elles vivent intérieurement.


Un sentiment d’honnêteté, une justice aigue et des exigences très élevées. Un ami, un collègue ou un employé hypersensible est inestimable parce que vous pouvez toujours compter sur son sens de la justice et de l’honnêteté, principes qu’il s’impose mais qu’il exigera également de vous et des gens qui l’entourent ; si ses attentes sont ignorées, il ressent une profonde déception avec un sentiment de désillusion, de perte d’estime, d’incompréhension.

Un sentiment d’honnêteté, une justice aigue et des attentes très élevées. Un ami, un collègue ou un employé hypersensible est inestimable parce que vous pouvez toujours compter sur son sens de la justice et son sens de l’honnêteté et de son besoin de donner le meilleur de lui même , ce qu'il attendra également de autres; si ses attentes sont ignorées, il ressent une profonde déception avec un sentiment de désillusion, de perte d’estime, d’incompréhension.

Une capacité empathique très développée. Les hypersensibles peuvent arriver à ressentir les émotions des gens qui les entourent, même s’ils leur sont étrangers. Ils peuvent même deviner comment ils se sentent. Si les personnes hypersensibles n’ont pas appris à rester centrées sur elles-mêmes ou à savoir s’écouter, elles peuvent rencontrer des difficultés à distinguer leurs propres sentiments de ceux des autres.


Un besoin de se retrouver dans le silence de façon régulière ou de jouir de quelques heures de solitude pour se ressourcer, surtout après avoir passé du temps en groupe ou avec des personnes difficiles ou négatives. Leur hypersensibilité sensorielle et émotionnelle conduit les personnes hypersensibles à « charger rapidement trop d’informations » et le silence et la solitude sont le moyen le plus rapide de « nettoyer ce qui ne leur appartient pas », comme un ordinateur qui nettoie le contenu de la corbeille.




Être disponible pour aider les autres, souvent au détriment de son propre bien-être. La capacité empathique des hypersensibles ainsi que leur expérience émotionnelle les amènent à se mettre à la place de l’autre, et à faire en sorte rien ne puisse lui nuire. Elles ont tendance à aider toute personne susceptible d’avoir besoin de leur aide physique, d’un soutien émotionnel ou d’une écoute ... et souvent les hypersensibles ne parviennent pas à poser des limites ou à expliciter leurs besoins ou leurs désirs, que ce soit dans les sphères professionnelle ou personnelle.

Exemple au travail : les hypersensibles ont souvent tendance à offrir leur aide à des collègues en difficulté au point de se surmener régulièrement.

Exemple personnel : parfois les filles hypersensibles ont du mal à faire comprendre qu’elles ne sont pas intéressées par quelqu’un qui les courtise. Elles pensent avoir réussi à se faire comprendre, mais leur besoin d’être gentilles et de ne pas causer de douleur, les amène à ne pas être claires et à se retrouver « poursuivies » par des prétendants qui pensent avoir une chance.


Ce ne sont là que quelques caractéristiques de l’hypersensible, mais il existe plusieurs textes qui parlent abondamment de ses différentes facettes. Des tests psychologiques peuvent aider aussi à l’identifier. Je pense que le test d’ Elaine Aron au début de son livre le plus célèbre " Hyper-sensibles" , que je recommande de lire, reste le meilleur et le plus exhaustif, bien que comme elle le dit elle-même « aucun test psychologique n’est absolument exact »


Pour plus de lecture sur le sujet cliquer ICI



Editing by Chahinez Razgallah


  • Black Icon Pinterest
  • Black Icon LinkedIn
  • Black Icon Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Nero Twitter Icon